Retrouver un psaume :

28/08/2014

PSAUME 5 : C'est à toi que ma voix s'adresse

1. C’est à toi que ma voix s’adresse; Seigneur, écoute mes soupirs. Daigne être attentif aux désirs D’un cœur qui te cherche sans cesse, Dans sa détresse.

2. Écoute ma prière ardente,
Mon Dieu, mon Roi, dans ce moment,
Puisque c’est à toi seulement,
Que dans ma douleur violente,
Je la présente.

3. Source de lumière et de vie,
Dès le matin exauce-moi,
Quand dès le matin, devant toi,
J’implore ta grâce infinie,
Et m’y confie.

4. La pureté de ton essence
Te fait haïr l’iniquité;
La fraude et la malignité
Jamais ne trouvent d’indulgence,
En ta présence.

5. L’orgueilleux, ni le téméraire,
N’oseraient paraître à tes yeux;
Toujours te furent odieux
Ceux dont le métier ordinaire
Est de mal faire.

PAUSE

6. Ta fureur confond et ruine
Le médisant et le menteur,
Le sanguinaire et le trompeur;
Tôt ou tard ta force divine
Les extermine.

7. Moi qui m’attache à ta loi sainte,
J’irai, comblé de tes bienfaits,
Me prosterner dans ton palais,
Avec le respect et la crainte
D’un cœur sans feinte.

8. Dieu juste et bon, prends ma défense.
Ne permets pas que je sois mis
Sous la main de mes ennemis.
Fais que je marche avec confiance,
En ta présence.

9. Leur cœur est la source du vice,
Il est méchant, double, et couvert;
Leur bouche est un sépulcre ouvert;
Leur langue est pleine d’artifice,
Et de malice.

10. Viens les juger en ta colère.
Confonds-les dans leurs vains projets.
Punis-les de leurs grands forfaits.
Ces méchants osent te déplaire;
Sois-leur sévère.

11. Mais que les bons se réjouissent.
Et comme il espèrent en toi,
Qu’ils vivent heureux sous ta loi;
Qu’avec plaisir ils t’obéissent,
Et te bénissent.

12. Ton bras fut toujours secourable
À l’homme juste, ô Dieu Sauveur;
Tu fus toujours dans ta faveur,
Le bouclier impénétrable
Du misérable.

(Psautier de Genève 1729)

Psaume 64 avec la même musique.