Trouver un psaume :

25/03/2017

PSAUME 72 : Donne tes lois, Dieu juste et sage


2. Que l’on puisse voir aux montagnes,
La paix croître et fleurir;
Puissent, et coteaux et campagnes
La justice nourrir;
Que des malheureux dans leur peine
Il soit le protecteur,
Et qu’il fasse sentir sa haine
À leur persécuteur.

3. Ainsi tous d’une ardeur commune,
Grand Roi, t’honoreront,
Tant que le soleil et la lune
Au monde éclaireront;
Telle vient la rosée aimable
Sur les sillons séchés;
L’eau du ciel est moins favorable
Aux prés qu’on a fauchés.

4. Les justes, sous sa main puissante,
Fleuriront en tous lieux,
Tant que la lune diligente
Fera le tour des cieux.
Partout, sur la terre et sur l’onde,
Ce Roi dominera;
Et de l’Euphrate aux bouts du monde
Son pouvoir s’étendra.

5. Ceux des déserts les plus sauvages,
Ses plus fiers ennemis,
Viendront lui rendre leurs hommages,
Et lui seront soumis.
Les rois de Tarsis et des îles,
À l’envi s’empressants,
L’Arabe, et ses plus riches villes
Lui feront des présents.

PAUSE

6. Sans fin, du couchant à l’aurore,
Les peuples et les rois,
Ceux de Tyr, l’Indien, le Maure,
Respecteront ses lois.
Je vois le juste en sa souffrance
N’avoir recours qu’à lui;
Son bras est la sûre défense
Des faibles sans appui.

7. Il entend les cris pitoyables
Du pauvre languissant;
Il rend la vie aux misérables,
Par son secours puissant.
Il réprime la violence
Des méchants furieux;
Des bons la vie et l’innocence
Sont chères à ses yeux.

8. Dans tous les temps, l’or d’Arabie
Ses trésors remplira;
Tous feront des vœux pour sa vie,
Chacun le bénira.
Aux monts peu de grains vont produire
Tant d’épis chacun an,
Qu’au vent on entendra moins bruire
Les cèdres du Liban.

9. On verra, par ses soins utiles,
Les bourgeois, les marchands,
Fleurir et croître dans les villes,
Comme fait l’herbe aux champs.
De ce Roi juste et plein de gloire,
Et d’un nom sans pareil,
On verra durer la mémoire
Autant que le soleil.

10. Enfin tous les peuples du monde
Sous lui selon leurs vœux,
Jouiront d’une paix profonde,
Et le diront heureux.
Béni soit donc, dans tous les âges,
Le Dieu fort, l’Eternel,
Seul admirable en ses ouvrages,
Et seul Dieu d’Israël.

11. Qu’on chante sa grandeur immense
Dans les climats divers,
Et que le bruit de sa clémence
Remplisse l’univers.

(Psautier de Genève 1729)

Psaume 65 avec la même musique.